jeudi 10 août 2017


LA GRATITUDE
5 lettres à prononcer   régulièrement,
MERCI!
La GRATITUDE invite à une émotion lorsque quelqu'un nous apporte un bienfait. Nous ressentons cette gratitude, car elle est non conventionnelle, en dehors des habitudes; elle peut même être classée comme un acte "extra" ordinaire, tant notre société peut parfois être dénuée d'actes de bienveillance. Cette émotion forte renforce les liens entre les individus. 
Elle nous pousse vers la Bienveillance envers celle ou celui qui nous fait du BIEN et qui reconnaît en nous la valeur que nous ajoutons à la communauté. Le simple fait de dire MERCI approfondit la relation à l'autre et surtout à nous même. C'est un encouragement à aller plus loin, à nous dépasser.

A la fin des années 1990, avec un certain Professeur Emmons qui allait se lancer dans l’étude de la gratitude et de son impact sur la santé. 
Il a répartit plusieurs centaines de personnes en trois groupes avec les consignes suivantes:
1. Le premier groupe devait noter chaque semaine au moins 5 événements positifs qu’ils avaient vécus et pour lesquels ils pouvaient être reconnaissants.
2. Le second groupe devait faire la liste des « irritants » de la vie quotidienne, des événements qui tendent à les tracasser (« difficile de trouver une place de parking », « compte bancaire à découvert », etc.)
3. Le troisième groupe devait simplement noter les événements notables de la semaine, ceux qui avaient eu un impact sur leur existence.
Au bout de 3 mois, les membres du premier groupe (« gratitude ») présentaient l’état général le plus positif et optimiste sur l’avenir; ils avaient moins de souci de santé et s’étaient mis à faire davantage d’activité physique.
Pour confirmer ces résultats inédits, le Professeur Emmons fit le même test avec des personnes affectées de maladies neuro-musculaires graves et dégénérescentes. Il pensait qu’il serait bien difficile de ressentir de la gratitude dans un état de souffrance quotidien, privé d’espoir d’amélioration.
Et pourtant, les résultats ont été au delà des attentes : les membres du groupe « gratitude » n’avaient pas seulement un sentiment global de bien-être plus élevé que les autres. La quantité et la qualité de leur sommeil s’était améliorée. Même leurs proches ont témoigné avoir constaté un changement positif, voyant qu’ils avaient davantage goût à la vie. La preuve scientifique était faite que la gratitude n’était pas un sentiment comme les autres.

Autre exemple: une équipe irlandaise a montré qu’en seulement trois semaines, un groupe qui devait noter chaque jour 5 choses dont ils se sentaient reconnaissants voyaient leur niveau de stress et de dépression chuter de 27 % (aucun effet similaire n'a été signifiant dans un autre groupe  qui devait simplement noter 5 choses qui leur étaient arrivées dans la journée).
La gratitude nous lient aux uns et aux autres et à tout ce qui nous dépasse - Le DESTIN - les puissances supérieures - la SOURCE. Les Sagesses et Traditions de nos anciens et celles de cultures différentes de la nôtre (amérindienne, Indienne..) ont toujours su que:   "La GRATITUDE SOIGNE parce qu'elle nous GRANDIT"
Elle nous invite toujours à RECONNAÎTRE ce qui va bien dans notre quotidien, et à relativiser. Dire MERCI, c'est réaliser que malgré les difficultés ou les épreuves, nous avons quelque chose à comprendre de chaque situation et nous donner l'opportunité d'avancer du mieux que l'on peut. Alors RÉJOUISSEZ-VOUS de ce que vous avez et même des situations à venir auxquelles vous pensez maintenant!

Petit exercice quotidien à faire pendant deux semaine minimum:
  • Chaque jour, prenez 5 à 10 min (au déjeuner ou fin de journée) pour noter 3 à 5 bienfaits pour lesquels vous vous sentez reconnaissants; (le sourire d'une personne inconnue, l'aide inattendue dans les transport en commun, une ambiance légère sur le lieu de travail, des échanges entre amis...etc...).
  • Soyez précis! décrivez précisément le bienfait en question et la sensation que vous avez ressentie. Si vous traversez des difficultés, demandez-vous en quoi ces épreuves peuvent  vous faire évoluer? (par exemple, devoir affronter une personnalité  rustre ou exigeante au bureau peut nous demander de revoir notre façon de communiquer, de nous exprimer...Les échéances à respecter dans la vie professionnelle ou privée, nous incitent à revoir notre manière de faire respecter nos limites.

"Un Espace en Soi"  
Coaching Bien Être / www.espace-en-soi.com
06.58.32.27.25.




jeudi 16 mars 2017


La respiration, ce bien si précieux...


Celle qui nous maintient en vie dès notre naissance, est bien plus qu'une fonction vitale.
Les Grecs considéraient la Respiration comme le médiateur de l'Âme au corps.
Est ce que nous mesurons son importance? elle est automatique et nous n'y prêtons plus attention, excepté lorsque nous rencontrons une difficulté, un stress...
La relation entre respiration et émotion n'est plus à prouver; Quand notre niveau d'anxiété s'élève, notre respiration devient plus rapide et a pour effet négatif d'amplifier les symptômes anxieux (fréquence cardiaque, sueurs ou tremblements...).

Les tensions, l'accumulation de situations de stress, les émotions engendrent une respiration haute, (dite thoracique) et pour le coup très incomplète. Il en résulte une mauvaise oxygénation de l'organisme, un manque de tonus... 

Et si on prenait le temps de (re)découvrir l'INSPIRE et l'EXPIRE qui est en nous, pour aller à la rencontre de soi. Que serait notre vie sans ce souffle? Dés à présent, connectez-vous à cette respiration en toute CONSCIENCE.

Pratiquer la respiration abdominale pour mieux maîtriser ses émotions: 

1) Trouver l'endroit et le moment qui vous conviennent le mieux
2) Ecouter votre respiration: est-elle rapide? profonde, prolongée? superficielle?...
3) laisser faire, jusqu'à ce que le rythme naturel devienne petit à petit abdominal. C'est à dire que vous devez sentir votre ventre se gonfler ( à l'inspire) et se dégonfler (à l'expire).
      Exercez-vous 10 à 15 min dans la journée.

Vous pouvez également mettre une intention:

"j'accepte ce qui est, je dis oui aux changements, et je me laisse porter" dans l'INSPIRE et "je lâche prise" dans l'EXPIRE.
Vous pouvez aussi vous dire que chaque inspiration vous construit, et chaque expiration vous purifie des résidus indésirables. Plus tard, avec de la pratique,  Durant l’inspiration, pensez : "Le calme entre en moi, la maîtrise de moi-même, m’équilibre et l’harmonie me pénètrent". Retenez votre souffle durant quelques secondes en visualisant toute cette énergie accumulée durant votre inspire qui pénètre votre sang et toutes vos cellules et expirez.
Et si ce souffle vous offrait la possibilité d'observer, d'explorer et d'expérimenter ce qui est le plus important pour vous aujourd'hui.  



L'union de votre souffle au corps et au mental invite à vous retrouver dans votre globalité. Grâce à la respiration en conscience, vous avez un outil de transformation puissant et profond. 







Lors de mes séances de coaching, je propose également de Rééquilibrer votre ENERGIE VITALE par la RESPIRATION, outil essentiel au Bien-Être.

vendredi 4 novembre 2016

Dire oui à la vie!



DIRE OUI à la VIE et NE PLUS ETRE en RÉSISTANCE!




QUELQUES CLÉS POUR ETRE PLUS SEREIN AU QUOTIDIEN et DEVENIR PLUS OUVERT A CE QUI CE PRÉSENTE.

1. Acceptez les événements tels qu'ils se présentent.

C'est souvent lorsque nous sommes contraints de vivre une situation non souhaitée ou une difficulté passagère que nous nous crispons et réagissons émotionnellement. 

Apprenez à prendre de la distance immédiatement avant d'agir. Il est toujours préférable de laisser un temps pour que votre réponse soit adaptée. Et si les obstacles étaient de merveilleux cadeaux, mis sur notre route pour contacter notre individualité?

2. Évitez les suppositions en tout genre. 
Et oui! Notre mental adore nous soumettre à nos certitudes, à priori et croyances; ne vous laissez pas enfermer dans des systèmes de pensées qui ne sont que le reflet de vos peurs. Ne demandez pas à l'autre de prendre la responsabilité d'une situation ou d'un problème avant même d'y avoir réfléchi....
Observez-vous vivant l'instant, respirez et décentrez-vous comme si vous projetiez votre instant de vie sur grand écran.  

3. Ralentissez votre rythme.
Obligez-vous à incorporer dans votre journée des temps de pause pour effectuer tout autre chose. Ralentissez le flot de vos pensées ou idées. Quelle soit de 5, 10, 15 minutes ou lors de la pause déjeuner, donnez-vous du rythme et changez d'activité. L'alternance des rythmes ou des séquences dynamiques et semi-dynamiques permet de maximiser sa créativité, ses potentialités car l'organisme et surtout notre cerveau, sait par avance qu'il va bénéficier de moments propices (même très courts), pendant lesquels il peut se recharger.
La clef est d'être fluide et de se laisser traverser par le mouvement de la vie. 
4. Pensez à vous faire plaisir.
Planifier dans la semaine, des temps qui vous apportent une réelle satisfaction. Qu'ils soient pour vous seul ou accompagné, vous vous programmerez pour le bien être et ressentirez davantage vos besoins et vos désirs.
La clef est d'être attentif à ce que l'on est réellement pour faire de véritables choix.