mardi 27 octobre 2015



DEVENIR CE QUE NOUS SOMMES...





Se mettre en déséquilibre pour découvrir sa vraie nature, ses aspirations, ses motivations, sa personnalité et sa créativité.

                                                                                                                                                         


Oser....Agir....se développer.......s'autoriser......
           s'épanouir....Observer....s'abandonner............
Exprimer....ressentir...Laisser-faire....

Le désir de changement est la motivation essentielle pour aller de l'avant. Décider de prendre sa vie en main pour mettre en oeuvre ses projets de vie.

Un Espace en Soi
C'est s'autoriser à trouver en soi,
l'espace nécessaire pour ne plus subir les événements, intégrer ses émotions à chacune des situations vécues.
Reconnaître ses talents, ses potentialités pour améliorer la relation à soi et aux autres. 
Soyons bienveillants envers nous mêmes.

 Accompagnement personnalisé
dans les dynamiques de changement.


REIKI USUI

RESPIRATION / RELAXATION
libérer les tensions 
accepter ses émotions



En séance individuelle ou collective

Au cabinet ou à domicile

(48 rue Thiers 59200 TOURCOING) 


Unifier le corps et l'esprit





Particuliers,
Entreprises
Associations,
Evénementiels




Patricia MORY
Conseiller en Développement Personnel
Praticienne en massages de Bien-être
retrouvez-moi sur
www.espace-en-soi.com
06.58.32.27.25

mardi 20 octobre 2015



Le Toucher est un Besoin

Le toucher est l'acte le plus essentiel de l'être humain; il est présent dans toutes les activités humaines, de la naissance à la mort, dans tous les milieux, et dans tous les domaines de la vie: familial, professionnel, social, intime, le toucher a un poids affectif inestimé et inestimable.
Le toucher est un besoin

Bien qu'il soit partout dans notre vie, il reste mystérieux. Les études en la matière sont relativement récentes. Aux Etats-Unis, les premiers instituts de recherche pluridisciplinaires sur le sujet ont apporté des preuves scientifiques mesurées, des effets du toucher; elles ont démontré sa valeur dans le domaine de l'enfance prématurée, de la personne âgée ou de certaines maladies. 
Il ne fait plus de doute que l'enfant a besoin du toucher pour se développer. Plusieurs études dans le monde ont prouvé que les prématurés prennent environ 50 % de poids supplémentaire lorsqu'ils sont touchés; Par ailleurs, un gène à récemment été découvert, assurant le lien entre la croissance et le toucher! (données tirées du livre "les bienfaits du toucher" de Tiffany Field-Payot).

le toucher est le sens premier

Un enfant non touché ne peut entrer dans la conscience de son incarnation et développer ses ressources pour grandir. L'être humain a donc besoin de l'autre pour prendre conscience de lui-même. 
Je peux évoluer sans voir ni entendre, mais je ne peux pas vivre sans être touché. 
Par le toucher tactile, le corps s'éveille. Il apporte à l'enfant la sécurité affective: réduit ses pleurs, améliore le sommeil, le rend actif et sociable. A l'opposé, on peut affirmer que "l'absence de toucher affecte gravement la santé physique, mentale et relationnelle".

Les effets positifs du Toucher
Le toucher ne profite pas qu'aux enfants. Ainsi, à l'heure où 75% des salariés se considèrent stressés, le toucher est une solution efficace et concrète contre ce fléau. Il est un véritable moyen d'améliorer la capacité d'adaptation des individus; à la suite d'une séance, les hormones anti-stress diminuent et une catégorie de lymphocyte T augmente.
AMMA, massage assis de bien-être
Les prestations de relaxation qui se répandent dans les entreprises, répondent, parfaitement à cette situation. Des études ont également montré une amélioration de la vigilance et de l'attention dans de nombreux métiers qui bénéficieraient des soins du toucher.

C'est un acte de Prévention de santé
Il augmente les capacités de défenses de l'organisme et relance globalement l'ensemble des fonctions du corps. Il reconnecte au sentiment de bien-être, parce qu'il révèle l'individu à lui-même, aux autres et à la réalité de son environnement.

Le rôle du toucher
Le rôle du toucher est d'éveiller le corps pour informer la conscience. En étant touché, l'individu prend conscience de sa matérialité au travers de ses sensations et peut donc dire: "je suis mon corps, mes émotions, mes sentiments, mes pensées". Le corps développe alors son rôle de transmission de données nouvelles, intérieures, extérieures. le corps est le réceptacle de ce que nous vivons en permanence. 
Cette connexion permet de se retrouver dans une unité corps/esprit.                      

(extrait d'un article de H. Péchot, paru dans Biocontact)



















Etre en connexion avec nos sens et nos émotions 

C'est à l'occasion d'un événement ou d'une succession d'événements de la vie, forts en émotions, que nous pouvons être amenés à réfléchir plus en profondeur sur nous mêmes.

Bousculés, chahutés, chamboulés ou malmenés, nos émotions nous rappellent que nous sommes vivants et connectés au monde qui nous entoure par l'entremise de nos cinq sens. Nous ne l'admettons pas de suite, (notre égo mène la danse) mais qu'elle belle opportunité nous est offerte de faire un pas de plus vers la compréhension de ce que nous sommes.
Nos cinq sens nous relient à la vie en assurant la perception et le contact avec le monde extérieur. Un aliment, un son, une image, une odeur, être touché et toucher dans tous les sens du terme, peuvent aussi déclencher en nous, des souvenirs, des pensées et des émotions.

En finalité, nos stimulis sensoriels nous aident à nous faire une idée de ce qui se passe autour de nous, afin de déterminer comment agir et interagir dans un contexte. L'idée de ce que nous ferrons d'une situation et ce que nous en ressentirons n'aura d'autre signification que la nôtre. Ainsi le contexte prend donc une valeur personnelle et affective qui nous est propre!

Comment ça marche?
Nous interprétons sans cesse et nous donnons du sens (le nôtre) aux signaux que nous recevons de l'environnement.


ACCEPTER  LE CHANGEMENT

Nous sommes soumis à de nombreux changements dans notre vie. Acceptés ou subis, ils laissent toujours une trace des transformations qui nous sont demandées pour réaliser un pas de plus.

Accueillir ces transformations est la possibilité de se réinventer. Le changement nous fait grandir, nous stimule, nous déstabilise, nous effraie et dans le même temps, nous laisse entrevoir une multitude d'occasions de vivre autrement tout en partant de ce que nous sommes.



Nous voulons changer lorsqu'une situation ne nous convient plus. Nous souhaitons autre chose, de plus satisfaisant. 


Certains refusent le changement par crainte du nouveau et se cramponnent à ce qu'ils possèdent de peur de le perdre. D'autres, cherchent toujours le changement par lassitude de ce qu'ils possèdent.

Dans tous les champs de la vie, nous désirons le changement: changer de maison, changer de travail, de relations sociales ou amoureuses, de pays; c'est le changement le plus accessible à mettre en place. Par contre, changer sa façon de vivre, de sentir, de réagir ou de penser; c'est le changement intérieur et il est beaucoup plus difficile à effectuer.

Pour changer quoi que ce soit, il est important d'en connaître la nature. Si c'est un élément de notre personnalité que nous voulons modifier, alors qu'est ce qui caractérise une personne?

Une personnalité est constituée de l'ensemble des traits de caractère au niveau mental, émotionnel et affectif. Tout ceci s'est formé dans les premières années de la vie d'un individu pour se stabiliser vers l'âge de sept ans. Cette personnalité va être soumise à un ensemble de facteurs comme l'influence familiale, l'éducation, les épreuves rencontrées et la façon d'y répondre...Les facteurs d'hérédité etc...

A la base du désir de changement, il y a une insatisfaction; laquelle nous ramène vers notre état psycho-émotionnel qui est complexe et ne peut être interrogé sans avoir une répercussion sur l'ensemble de la personnalité.

Alors, qui sommes-nous réellement?
Faire un travail avec soi et non sur soi est une démarche authentique et pleine de sincérité pour nous ouvrir enfin à une dimension plus large: la dimension de notre vraie nature. Cessons de nous identifier à la personnalité physique que nous acceptons de représenter; ouvrons nos horizons intérieurs car nous sommes bien plus vastes que ce que nous faisons.