mardi 19 décembre 2017


 


LE MOMENT PRÉSENT VOUS APPARTIENT!


Modifier une habitude, oublier sa montre, se créer un rituel… Expérimentez des procédés simples, applicables au quotidien, pour apprécier la valeur de chaque minute.

Ici et maintenant, « vivre le moment présent »… Ces notions fondamentales de la philosophie zen sont aujourd'hui, récupérées et considérées comme des remèdes anti-stress dans une époque survoltée. Or il existe bel et bien une approche zen du temps, plus subtile et raffinée que ces incantations contemporaines. Elle nous enseigne la façon de contrôler le flux du temps qui passe sans se laisser contrôler par lui. Elle nous apprend aussi que le temps est une illusion, un principe très relatif. Il existe en nous des espaces intérieurs où les secondes ne s’écoulent plus, des espaces illimités où les distances ne comptent plus, nous disent les maîtres zen.

Faire de son temps une œuvre d’art
Maîtriser, mais au sens artistique du terme, c’est-à-dire être en pleine possession d’une technique, savoir l’oublier pour se laisser aller à l’inspiration du moment, reconnaître que l’on ne peut pas tout contrôler, se rendre disponible à soi-même et aux autres. Apprendre cet art du temps ne se fait pas avec un chronomètre. 
Les artistes le savent : ils vivent « hors du temps » et organisent leurs journées en fonction de leurs élans créatifs. Leur véritable travail, c’est d’affiner leur technique, d’être à l’écoute du monde. En se laissant guider par leur rythme intérieur, ils n’ont généralement pas besoin de loisirs pour se détendre. Pour eux, vivre le temps, c’est vivre la liberté. Et l’exprimer....
 ….Si, au lieu de combattre le temps pour le « tuer », on l’absorbe, si on le considère non comme un adversaire mais comme un allié, il devient alors un espace créatif, un temps en soi, ouvert à tous les contenus, où toutes les activités peuvent coexister. Voici six techniques pour reprendre conscience de la nature du temps et cultiver celui-ci comme un art de vivre.

1.    Définissez vos priorités

« Qu’est-ce qui compte le plus pour moi dans la vie ? » Voilà la première question à vous poser. Pour y répondre, prenez une feuille de papier et faites la liste de toutes les activités que vous pratiquez en dehors de votre travail et des bases de la vie familiale : sports, bricolage, promenades, télévision, shopping, soirées, lecture, cinéma, jardinage, vie associative, bénévolat… Classez ensuite ces activités en quatre catégories :

A Cette activité est-elle vitale pour moi ?
B Est-elle importante, mais pas essentielle ?
C Est-elle peu importante ?
D Est-ce une perte de temps ?

Vous découvrirez probablement que vous passez beaucoup de temps à faire des choses inutiles, qui vous pèsent, dans lesquelles vous ne vous reconnaissez pas ou plus. Aussi, éliminez systématiquement de votre agenda les activités placées dans les catégories C et D. Ensuite, réorganisez votre emploi du temps autour des activités des catégories A et B, en respectant ces deux règles élémentaires : vos priorités doivent être concrètes et précises pour pouvoir en apprécier immédiatement les résultats positifs ; elles doivent donc être réalisables facilement, et concourir à votre plaisir.